Partez rêver sous un ciel étoilé aux Waitomo Glowworm Caves de Nouvelle-Zélande.

Quoi de plus logique qu’un pays unique au monde pour y accueillir un paysage unique au monde ? Au pays du long nuage blanc, parmi la multitude et la variété des paysages d’une beauté à couper le souffle, entre les geysers et autres phénomènes géothermiques de l’Île du Nord, et les fjords et glaciers de l’Île du Sud, il est une grotte souterraine qui ne ressemble à aucune autre.

Pour trouver les meilleures offres pour Waitomo Glowworm Cave, cliquez ici !

Un ciel étoilé…souterrain.

Elle se cache sous les vallées verdoyantes et tranquilles de la région de Waitomo, parsemées de champs et d’élevages de moutons, à 200 kilomètres au sud d’Auckland, dans la partie Nord-Ouest de l’Île du Nord. Waitomo, du maori « Wai » (eau) et « Tomo » (doline), soit « l’eau passant par un trou », abrite dans son sous-sol un dédale de grottes et rivières souterraines, formés au gré des tremblements de terre qui agitent fréquemment la région.

S’y dissimule un étrange ensemble de grottes répondant au nom de Waitomo Caves, et formées par Aranui Cave et Ruakuri Cave, réputées pour leurs millions de stalactites, et surtout la Glowworm Cave, la principale attraction touristique de la région.

Comme son nom l’indique, cette incroyable grotte est en permanence illuminée de dizaines de milliers de vers luisants, telle une véritable constellation, alors qu’on vogue tranquillement sur ses eaux tranquilles. On est alors guidés, dans une ambiance calme et sereine, par la lueur fantomatique de ses petits pensionnaires, pour un moment de magie pure.

 

Mais qui en sont ces petits habitants?

La voûte étoilée du monde merveilleux de Waitomo est le lieu de résidence de milliers de larves luisantes, d’une espèce de mouche endémique en Nouvelle-Zélande, Arachnocampa Luminosa. C’est pour cette raison qu’elle est unique au monde.

À l’état de larve, Arachnocampa Luminosa produit une réaction biochimique qui irradie une lumière intense, capable d’attirer tous types de proies, et notamment des diptères, qui viennent se coller sur les gouttelettes de mucus adhésif sécrétées par les larves bioluminescentes, avant d’être dévorés par celles-ci.

 

130 ans d’histoire néo-zélandaise.

L’ensemble des grottes de Waitomo a été exploré pour la première fois en 1887 par le chef maori local Tane Tinorau, accompagné de l’expert-géomètre Fred Mace. Si l’existence des grottes était déjà connu des tribus maories alentours, leur magnificence n’avait jamais été mise à jour, avant que Tinorau et Mace ne se décident, munis d’un radeau de fortune, et de bougies pour tout éclairage, à s’y aventurer.

 

C’est ainsi qu’en suivant le cours de la rivière, ils parvinrent à s’engager dans les galeries souterraines. Waitomo Glowworm Cave est la première des grottes qu’ils visitèrent. À mesure que leurs yeux s’habituaient à la pénombre, le spectacle merveilleux proposé par les habitants des lieux s’offraient à eux. À la suite de cette première découverte, ils y retournèrent à de nombreuses reprises pour parfaire leur exploration, y découvrant même une entrée par voie terrestre ; celle-la même qui est toujours empruntée, de nos jours, par des milliers de touristes chaque année.

 

Dès 1887, le site est exploité comme attraction touristique, d’abord par le Chef Tane et son épouse Huti, avant que le gouvernement néo-zélandais n’en prenne le contrôle en 1906. En 1989, la grotte est rendue aux descendants de ses premiers propriétaires. Aujourd’hui encore, nombre de guides et employés des lieux sont des descendants directs du Chef Tane et de son épouse.

Waitomo Glowworm Cave se découvre à pied, en bateau, mais aussi, pour les plus téméraires, en rafting, pour une expérience inoubliable !

 

Pour trouver les meilleures offres pour Waitomo Glowworm Cave, cliquez ici !